Bérangère Hauet, réalisatrice

berangerehauetrealisatrice_img_0070.jpg
En détails : Bérangère HAUET a animé des ateliers vidéo auprès de jeunes, d’abord en région parisienne puis à Mayotte, dans l’Océan Indien.
En parallèle, elle a travaillé comme monteuse à France Ô Mayotte. Ces deux expériences l'ont conduit à créer et à co-réaliser un magazine télévisé Tam-Tam Jeunes, abordant l’éco-citoyenneté à travers le regard de la jeunesse mahoraise. Cette série a été diffusée sur France Ô Mayotte.

En 2013, elle réalise son premier documentaire Devenir mères, abordant la thématique sensible et méconnue de la difficulté maternelle.
Courts Circuits, son deuxième documentaire réalisé en 2017, interroge les actions collectives et le faire-ensemble à travers l'association Biobauges qui lutte pour le développement de l'agriculture bio et le soutien aux producteurs locaux dans le massif des Bauges en Savoie.

Elle co-réalise avec Mathilde Syre depuis 2017 la série La Vie des Hauts, reportages courts qui mettent en lumière les initiatives locales, associatives et citoyennes en Pays de Savoie.

Elle termine actuellement son troisième documentaire, Mauvaise graine, le portrait d'une productrice de plantes médicinales, dans le massif des Bauges, qui souhaite la re-connaissance du métier d'herboriste.

Elle travaille à l'écriture de son quatrième documentaire long Sans entraves sur les luttes féminines.