auxartscitoyens_2018-04-17-nk1-fokus21-2476.jpg

Aux arts, citoyens !

Date de l'article : 15.02.2021 - 10:00
Catégories : Ici et ailleurs
Description : Le 11 décembre dernier, le slamer Grand Corps Malade a sorti un titre Pas essentiel, une chanson pour dénoncer le maintien de la fermeture des salles de spectacles, les cinémas, musées, lieux culturels…
Deux mois plus tard, nous en sommes toujours au même point...
Alors, l’avenir de la culture, c’est le numérique ?
Article : Privés de scènes, de lieux de représentation, de rencontres avec le public, le monde de la culture saigne, souffre, et se demande quel sera son avenir.
Pour de nombreux artistes, ces derniers mois ont été difficiles : projets tués dans l’œuf, représentations annulées, projections annulées… Et les prochaines semaines restent incertaines. Difficile de se projeter, de monter des projets dans ce contexte. Comment retrouver l’envie, le souffle créateur, la flamme si la seule voie aujourd’hui pour présenter son travail est à travers un écran ?

Et puis, la culture est classée comme « non essentielle »…
Si il s’agit de survie, la question est légitime. Mais en est-on là ? Doit-on parler de survie ?
La culture est essentielle à la vie, en tout cas pour de nombreuses personnes : que ce soit pour les créateurs, les artistes, mais aussi les publics, les citoyens, les jeunes, les vieux, les enfants !

L'art est primordial dans la construction et l'émancipation d'un individu : c'est un moyen de se découvrir personnellement et de rencontrer les autres. Découvrir l'art, se confronter à des œuvres artistiques, mais aussi créer...
L'acte créateur est un acte libérateur et émancipateur : il permet de développer l'imaginaire, la confiance en soi, exprimer son vécu et ses émotions, développer sa réflexion et son regard sur le monde.
Il permet d'aller à la rencontre de l'autre et de partager. Et l'art nous permet de faire ce pas de côté nécessaire pour sortir du cadre qui nous empêche d'inventer une nouvelle façon de faire ensemble.
C’est en tout cas ce que nous défendons avec l’association Hélio Films.
Alors, aux arts, citoyens !

Et pour le plaisir, le clip de Grand Corps Malade !